Accueil

Au cœur de notre projet d’établissement  

Durant l’année scolaire 2016-2017,  une grande partie des réunions du Conseil pédagogique a été consacrée au renouvellement du contrat d’objectifs quadriennal signé entre le collège, en tant qu’Établissement Public Local d’Enseignement (EPLE), entité juridique autonome, et le Rectorat d’Académie. En effet, si les finalités éducatives et les programmes sont nationaux, l’établissement local bénéficie néanmoins d’une certaine autonomie pédagogique, éducative, matérielle et financière dans leur mise en œuvre. La réforme du collège est venue renforcer cette marge de liberté. Cette dernière est évidemment utilisée en tenant compte du contexte particulier du collège, de ses caractéristiques et des projets exprimés par la communauté éducative.

Les trois grands objectifs du nouveau contrat 2017-2021 sont en continuité avec les précédents, et ils veillent toujours à préserver une identité d’établissement bien antérieure aux contrats d’objectifs :

– Agir sur le climat scolaire (bien-être des élèves comme des personnels) ;

– Fédérer toute la communauté éducative autour d’un projet éducatif collectif ;

– Favoriser le développement professionnel pour mieux éduquer et enseigner.

À ces grands objectifs sont reliés une bonne dizaine d’actions qui seront menées, amendées et évaluées au cours des quatre prochaines années.

Les actions liées au contrat, tout ce qui est entrepris dans le cadre des classes particulières du collège, mais aussi les choix opérés dans le cadre de la réforme du collège, comme la semaine interdisciplinaire, forment ainsi un véritable projet d’établissement aux multiples facettes, suffisamment souples et variées pour que les diverses sensibilités, des jeunes comme des enseignants, puissent s’y retrouver.

Enfin, quelles que soient les initiatives pédagogiques ou éducatives prises dans le cadre de l’autonomie, j’engage tous les adultes qui œuvrent pour le noble service de l’éducation à garder constamment à l’esprit deux finalités essentielles du collège : rendre le monde lisible, mieux compréhensible, et plus vivable demain pour nos jeunes ; leur donner envie de le transformer en imaginant de nouvelles organisations techniques, économiques et sociales, avec une part nécessaire d’utopie, de sens esthétique et de poésie.

(Introduction du rapport d’activités 2016-2017)

Denis DOUGÉ, Principal,

le 24 octobre 2017.